Partagez | .
 

 Justice ▻ She will be your living end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar





Pseudo : Nox

Avatar : Daisy Ridley

Dispo : Pour tout ~

Messages : 18

Date d'inscription : 13/11/2016


Justice Blake
@ Brotherhood



MessageSujet: Justice ▻ She will be your living end   Dim 13 Nov - 19:56



JUSTICE BILLIE BLAKE
R   E   D

25
BISEXUELLE
CÉLIBATAIRE
PHOTOGRAPHE
MUTANTS
CONFRÉRIE


caractère



Justice est hantée.
Hantée par elle même.
Depuis toujours.


Justice se fond dans la masse. Petite chose cachée sous sa capuche. Petite bombe à retardement. Avec une mèche trop courte. Impitoyable. Justice crache son poison au visage des humains. Haine qui a grandi en elle tel un parasite depuis son enfance. Obsession. Elle a ce murmure presque inaudible qui fait rage au fond elle. Elle se protège, du mieux quelle peut. Elle observe dans la nuit, en silence. Elle cherche à les comprendre, eux. Les humains. Méfiance. Elle sort son polaroid. Grave l'instant. Affiche ses centaines de photos au dessus de son lit. Souvenir indélébile. Ancré sur son mur.

Justice a l'air froide. Comme si son cœur est éteint. Pourtant elle est sensible, Justice, trop sensible à son goût. Parfois elle aimerait ne rien sentir du tout. Elle aime, beaucoup trop. Quand elle aime, elle se sent faible, elle se sent nue, vulnérable. Comme si son masque de pierre venait de tomber. Alors elle n'aime pas. Plutôt elle cache son émotivité maladive. Elle sourit. Son visage s'illumine. Mensonge sur sa peau de porcelaine.

Justice aime parcourir les touches glacées de son piano. Écrire des mélodies pour chacune de ses photos. Comme une sorte de rituel qui l'aide à se calmer. Contraste avec son autre passion, la boxe, qu'elle pratique le plus souvent possible.

Justice n'a peur de rien. Presque rien, mis à part elle même. Petite flamme qui sommeille. Qui dort doucement. Elle n'a l'air de rien, cette flamme. Elle a lutté, quand elle était enfant. L'école spécialisée, lui avait beaucoup apporté. Pourtant elle ne pouvait regarder les humains déferler leur colère sur eux. Elle ne voulait plus être simple spectatrice. Confrontant ses amis, qui étaient devenus sa famille. Le regard noir, ses poings serrés. Comment rester immobile ?

Alors Justice fuit.
Cours de toutes ses forces.
Elle hurle. Elle brûle.




capacités



Pyrokynésie.

Son pouvoir s'est manifesté vers ses onze ans. Des flammes d'un bleu givré qui naissaient au creux de ses mains, pour recouvrir son corps, léchant le bois du parquet, des murs, puis de leur maison toute entière. Depuis il n'a pas cessé de la paralyser. Un feu puissant, dévastateur, qu'elle a apprit à comprendre, à maîtriser pendant ses années au Xavier Institute. Un long chemin.

Justice doit s'entraîner en permanence, jour après jour. Elle doit fermer son esprit. Il ne doit être dirigé que sur ça. Si elle ne se concentre pas suffisamment, elle peut perdre le contrôle. Et elle n'a pas envie que ça arrive. Parfois il peut se déclencher à n'importe quel moment, surtout si elle est énervée ou en colère. Mais ces phases de non contrôle se font de plus en plus rare. Souvent c'est elle qui provoque son pouvoir, pour se protéger. Pour montrer qu'elle n'a pas peur.

Après un long moment d'utilisation de son pouvoir, il arrive très fréquemment que son nez commence à saigner et qu'elle soit très fatiguée.

Les crises se font de plus en plus rare. Mais quand cela arrive, c'est surtout pendant ses nuits. Dans ses cauchemars, ses souvenirs d'enfant. Un feu ardent, qui dévore tout ce qu'il peut.

Elle titube. Sombre.



histoire



Justice est née en 1989 dans le New Jersey, dans la banlieue de Trenton. Là elle grandit avec ses parents d'origine anglaise avant le premier incendie. Elle commence le piano à ses cinq ans et voue une véritable passion à la musique. Elle compose sa première chanson à dix ans, un soir de noël. Ce même noël, son père lui offre son premier appareil photo, un vieux polaroid trouvé dans une brocante. D'après ses professeurs, plus que fiers d'elle à l'école, Justice est une petite surdouée. Comme une route toute tracée, elle à une vie merveilleuse à accomplir.  

Mensonge.

Nuit d'hiver. Alors qu'elle dort, la flamme du gêne X s'éveille. Ses rêves se transforment en cauchemars. Sa maison brûle. Ses parents décèdent tous deux. Le lendemain, l'accident fait la une. Une jeune fille seule survivante d'un incendie meurtrier. L'incompréhension. Les pleurs. Les psychiatres. Le silence. Sa tante la recueille alors dans sa maison à Princetown. Mais s'en suit d'autres crises. La peur. Harriet, sa tante assiste à plusieurs de ses crises. Parfois Justice est recouverte de flammes, parfois elle met le feu à des objets divers sans le vouloir. Culpabilité.

Monstre.

Justice se referme sur elle même. Ferme sa voix. Arrête l'école. Ne touche plus son piano. Elle se recroqueville sur son lit. Pleure de longues heures. Perdue. Puis pendant un moment, ses crises se calment. Elle se sent à nouveau maître d'elle même. Comme si sa mutation avait soudainement disparue.

Un jour, le téléphone sonne dans le salon à la décoration anglaise. Un appel spécial. Pour une gamine spéciale. Sa tante attrape le combiné, elle espère peut-être des nouvelles de son nouvel aspirateur censé arriver mardi. Mais non. Le visage de sa tante se défigure. De peur ou de colère. Justice ne fait pas très bien la différence.

Comment savez vous ? Laissez nous tranquille.

Justice s'en rappelle comme si c'était hier. La voix d'un homme grésille dans le téléphone. Un homme très calme, sûr de lui.

Laissez moi une chance, madame. Une seule.

Justice se tient près de la porte de sa chambre. Sa tante lève sa tête vers elle. Leurs regards se captent. La semaine d'après, Justice part pour le nord des États-Unis dans une école "spécialisée" pour les surdoués. Un espoir qui surgit. Elle est loin de se rendre compte de ce qui l'attend. Elle a ce long entretien avec le directeur. Cet homme qui l'accompagnera pendant plus de dix ans à non pas lutter, mais vivre avec son pouvoir. L'espoir de sortir d'en finir avec Trenton. L'espoir d'oublier la braise ardente qui la consume au fond d'elle. Qui la consume lentement. Avec plaisir.

Elle prends conscience de son corps, de ce qu'elle possède, comme force. Justice débute la boxe vers ses quinze ans. Extérieurement, elle dit en plaisantant que c'est uniquement pour ce défouler. Intérieurement, elle cherche un autre moyen de se défendre qu'en utilisant son pouvoir. Elle apprends à maîtriser ce dernier de mieux en mieux, prenant jour en jour confiance en elle. Justice retrouve le sourire et recommence à jouer du piano quand ses horaires lui permettent. Ses camarades lui trouvent rapidement un surnom et ce dernier ne désigne en rien un monstre.  Elle se fait des amis, se rapproche de ses professeurs pendant ces années où elle a la tête hors de l'eau. L'institut est sa nouvelle famille. La maison de Trenton semble être loin derrière elle. Comme une vieille photo déchirée, cornée, effacée. Presque.

Pourtant un jour elle se dresse contre l'homme qui l'a tant aidée. Elle l'accuse de ne rien faire. Alors qu'elle voyait en lui un vrai père, comme nombre des mutants présents dans l'école. Elle se dresse contre eux. Elle ne peut rester sans rien faire. Elle ne peut voir les autres rester sans rien faire. Sans agir contre eux. Car au fond, Justice nourrit depuis bien longtemps une haine envers ce qu'elle avait été autrefois. Car les humains les haïssent déjà. Car ils ne cherchent pas à comprendre, à comprendre ce qu'eux vivent. Pourquoi donc les laisser faire ? Quitte à crever, que ce soit eux. Quitte à être mourir, autant être libre quand cela arrivera.

Justice fuit. Elle ne sait faire que ça.

Les crises recommencent. Elle cherche. Elle cherche pendant longtemps comment survivre dans le décor urbain de New York. Elle cherche celui qu'elle a longtemps combattu auprès des X-Men. Au fond d'elle, elle sait où est sa vraie place.

Elle voudrait rester avec eux.
Mais elle devrait aussi voir le monde brûler.







NOX

avatar; Daisy Ridley
Petit mot sur toi; Pepperoni.
Le chemin qui t'a guidé jusqu'à nous ; Ahah.
DC; James B. Barnes 


Dernière édition par Justice Blake le Dim 20 Nov - 21:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





Pseudo : Rhumanesque.

Avatar : Adrianne Palicki.

Dispo : Disponible.

Messages : 169

Date d'inscription : 05/09/2016


Barbara Morse
@ Avengers



MessageSujet: Re: Justice ▻ She will be your living end   Dim 13 Nov - 22:53

JUSTIIIIIIIIIIIIIIIIIIIICE. Bienvenue bb. fangirling


➵ NEVER TRUST A MOCKINBIRD
Every last inch of me shall perish. Except one. An inch. It's small and it's fragile and it's the only thing in the world worth having. We must never lose it, or sell it, or give it away. We must never let them take it from us
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





Pseudo : Lucille

Avatar : Imogen Poots

Messages : 138

Date d'inscription : 30/05/2016




MessageSujet: Re: Justice ▻ She will be your living end   Mer 16 Nov - 0:30

*Black Sails theme song in the distance*

kermit


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





Pseudo : Nox

Avatar : Daisy Ridley

Dispo : Pour tout ~

Messages : 18

Date d'inscription : 13/11/2016


Justice Blake
@ Brotherhood



MessageSujet: Re: Justice ▻ She will be your living end   Mer 16 Nov - 1:28

Love u darling ♥

(Tum. Tum. Tum. *biniou in coming*)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





Pseudo : Rhumanesque.

Avatar : Adrianne Palicki.

Dispo : Disponible.

Messages : 169

Date d'inscription : 05/09/2016


Barbara Morse
@ Avengers



MessageSujet: Re: Justice ▻ She will be your living end   Sam 19 Nov - 22:52

Besoin d'un délai darling ? #samerulesapply :laugh:


➵ NEVER TRUST A MOCKINBIRD
Every last inch of me shall perish. Except one. An inch. It's small and it's fragile and it's the only thing in the world worth having. We must never lose it, or sell it, or give it away. We must never let them take it from us
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





Pseudo : Lucille

Avatar : Imogen Poots

Messages : 138

Date d'inscription : 30/05/2016




MessageSujet: Re: Justice ▻ She will be your living end   Dim 20 Nov - 22:02


BOTTIN
RELATIONSHIPS
JOURNAL RP
RECHERCHE RP
WELCOME IN HELL
Bienvenue Justice, tu es validée en tant que mutante de niveau 3. N'oublie pas d'aller indiquer la position de ton personnage concernant le Registration Act juste ici ! Le staff de KAPOW te souhaite une bonne aventure.

Bonsoar mademazelle, t'as un 06? #Dufeuetdesfeels  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Justice ▻ She will be your living end   

Revenir en haut Aller en bas
 

Justice ▻ She will be your living end

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La justice de Raphael [Terminé]
» HAITI-Justice : Un Système Judiciaire Qui Pirouette.
» Les oubliés de la Justice haitienne...
» Haïti : La justice américaine émet un mandat international contre l’ex-président
» VOTE DE CENSURE POUR JEA !HAUTE COUR DE JUSTICE POUR RENE PREVAL !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: REGISTRATION :: Registre :: ACCEPTÉES-