Partagez | .
 

 Baby it's a violent world - Adélanor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar





Messages : 27

Date d'inscription : 05/09/2016




MessageSujet: Baby it's a violent world - Adélanor   Jeu 8 Sep - 20:59

Ton père adoptif ne voulait pas de cette vie là pour toi, c'est pour cette raison qu'il a décidé de te mettre à la porte il y a six ans de cela. Il ne voulait pas te voir sombrer, il ne voulait pas que tu suives cette route... Et pourtant... Tu as foncé tête baissée, laissant ton appât du gain prendre le dessus sur ton honneur, tu n'es pas une meurtrière c'est vrai, mais tu es tout de même une criminelle recherchée par plusieurs états. La police t'a même attribué le pseudonyme de Night Fox, pseudonyme qui est vite devenue ton surnom en tant que mutante. La police ne connait pas ton visage, tu es l'une des meilleures voleuses de ta génération et tes pouvoirs te permettent d'avoir une longueur d'avance sur tous les autres. Ce n'est pas pour autant que tu es invulnérable, pas plus tard que ce soir tu as volé un tableau de maître à un riche particulier et tu pensais avoir fait le plus dur lorsque tu t'es retrouvée face à face avec lui. Selon ton contact il était parti en vacances, autant dire que tu risques fort de ne plus faire confiance à cette personne, d'autant plus que tu as reçu une balle dans la jambe avant de finalement parvenir à prendre la fuite, usant de tes pouvoirs pour semer ta victime du soir dans l'obscurité. La douleur était vite et tu sentais bien que tu ne pouvais pas te permettre de rester comme cela, d'autant plus que la balle était visiblement restée dans ta jambe et tu pouvais aisément la sentir. Tu déchirais un bout de ton haut afin de te faire un garrot assez basique et tu allais ranger le tableau dans ta planque avant de te rendre à l'hôpital. On t'expliquais alors qu'aucun chirurgien n'était disponible à l'heure actuelle mais par chance tu tombais sur une très bonne connaissance au sein de l'hôpital, une jeune femme que tu avais rencontré il y a plusieurs mois de cela."Hey Eleanor ! Tu tombes à pic encore une fois..." Tu lui adressais un large sourire tandis que tu t'approchais d'elle afin de lui montrer ta blessure par balle. Ton teint était presque blafard tu espérais que la jeune femme allait pouvoir te porter secours, autant dire que tu n'étais pas au meilleur de ta forme et tu lui faisais entièrement confiance afin de te permettre de retrouver  l'usage total de ta jambe endommagée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar





Pseudo : Rhumanesque.

Avatar : Adrianne Palicki.

Dispo : Disponible.

Messages : 169

Date d'inscription : 05/09/2016


Barbara Morse
@ Avengers



MessageSujet: Re: Baby it's a violent world - Adélanor   Ven 9 Sep - 11:10


Baby it's a violent world
Adélaïde & Eleanor


Avoir la journée de libre dans une perspective de service de nuit, ce n’est pas un jour de repos à proprement parler. Tu as beau passer des heures à te prélasser dans tes draps, Eleanor, seule ou accompagnée, tu ne peux t’empêcher de compter les heures avant la prise de ton poste. Aujourd’hui, tu passes l’après-midi en compagnie d’un de tes collègues d’études. Avec lui, vous avez un accord : vous passez du bon temps quand l’un ou l’autre en a besoin, et rien de plus. Vous n’en parlez nulle part, et vous ne parlez pas du tout en fait. L’intérêt est purement charnel, et cela n’entache en rien votre relation de connaissance à l’université ou l’hôpital. Une poignée d’heures avant que tu ne doives aller travailler, Eleanor, tu lui demandes de partir gentiment et il s’exécute. Pas de signe affectif, pas de baiser, rien de tout cela. Pas besoin.

Une fois seule, tu ouvres le frigo pour te servir un grand bol de lait frais où tu noies tes céréales et flocons d’avoine, dévorant finalement le tout devant ton ordinateur. Des articles défilent, nouvelles de la semaine, et tu retiens un soupir devant la folie générale de ce monde. C’est cliché, mais tout était beaucoup plus simple quand les dieux étaient encore vénérés et avaient une emprise sur les mortels.
Sur cette drôle de pensée, Eleanor, tu fils sous la douche et entreprend de te préparer pour la prise du service. Être de nuit n’est jamais vraiment de tout repos malgré ce qu’on pourrait penser. Beaucoup de patients se réveillent au milieu de la nuit pour des raisons diverses.  Après tout, le Bellevue Hospital est réputé pour ses soins et services psychiatriques, difficile d’y passer des nuits paisibles. Par chance, Eleanor, ce soir tu seras cantonnée à l’accueil des patients urgents, et non pas à la surveillance des fous. Une véritable aubaine qui te soulage alors que tu consultes ton emploi du temps au sortir de la douche, cheveux roux dégoulinant dans ton dos.

Il te faut une bonne demi-heure de route pour faire le trajet de chez toi à l’hôpital et c’est plutôt de bonne humeur que tu te gares sur le parking des employés avant de rejoindre les vestiaires. Signe de ton statut d’interne, ta tenue est d’une couleur différente, et tu attaches tes cheveux en une haute queue de cheval. Stylo et badge à ton noms accrochés sur la petite poche ornant ta poitrine, tu finis par rejoindre le service où tu seras une bonne partie de la nuit. Presque immédiatement, tu remarques une légère tension et panique, et interroges alors une collègue du regard.

« Accident d’un bus scolaire, » souffle l’infirmière d’un air grave et tu sens ton estomac se tordre. « Il y a trois enfants au bloc à l’heure qu’il est, et encore quatre en attente, ça va sans dire qu’on va devoir faire sans les chirurgien pour les prochaines heures. »
« Espérons que le reste de la soirée soit plus calme, » lance tu d’un air peu convaincu mais en esquissant un sourire.

Pourtant ta petite prière semble exaucée pendant une bonne heure où rien d’urgent ni de dramatique ne se passe. Tu en profites pour aller te chercher un thé à la machine et revient avec la tasse brûlante vers l’accueil. C’est le moment que choisi une tornade blonde pour t’intercepter.

« Hey Eleanor ! Tu tombes à pic encore une fois... »
« Adélaïde, qu’est-ce que tu… » Tu t’interromps, Eleanor, alors que ton amie se rapproche de toi pour désigner sa jambe et tu lèves les yeux au plafond en poussant un juron écossais. « Daingead ! »

En quelques secondes, tu analyses la situation, les chirurgiens débordés, et si les infirmières pouvaient éviter de bombarder la blonde de questions sur le pourquoi du comment, ça serait bien. Ni une, ni deux, Eleanor, tu attrapes ton amie par le bras et l’embarque dans une salle d’opération libre. Là, tu lui indique de s’allonger sur la table que tu relèves légèrement pour le dos, et en profite pour lui offrir ta tasse de thé.

« Tu en as plus besoin que moi, » justifies tu en tournant le dos pour te laver les mains une première fois avant de revenir vers elle. Avec une petite paire de ciseaux, tu découpes le garrot de fortune et inspecte la blessure avant de grimacer. « Evidemment, tu n’as pas de chance. Cela aurait été beaucoup plus rapide et simple si la balle était ressortie. Là je vais devoir l’enlever. Mais ça aurait pu être pire, elle n’a ni explosé en plusieurs débris, ni heurté ton os. En revanche ton muscle va mettre quelques temps pour se rafistoler…  » Une esquisse de sourire et tu enfiles des gants et prépare ton matériel. « Comment tu as fait ton compte, Adéläide ?  » Ton regard azur la regarde avec curiosité et inquiétude alors que tu prépares l’injection pour anesthésie locale. Retirer une balle n’est jamais sans douleur, et il vaut mieux que cela se fasse dans les meilleures conditions.



➵ NEVER TRUST A MOCKINBIRD
Every last inch of me shall perish. Except one. An inch. It's small and it's fragile and it's the only thing in the world worth having. We must never lose it, or sell it, or give it away. We must never let them take it from us
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Baby it's a violent world - Adélanor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: NEW YORK :: Manhattan-